Mon médecin m’a parlé de surdité sévère pour mon fils, de quoi s’agit-il exactement ?

Pour une  personne dont l’audition est normale, le champ auditif se situe entre 20 et 130 dB (seuil de douleur).

Plus la surdité est importante plus les sons doivent être forts pour être entendus c’est-à-dire plus le seuil de l’audition est élevé.

Les différentes surdités de perception, classées selon des seuils auditifs, sont:

Une surdité profonde correspond à un seuil d’audition supérieur à 90 dB.

La surdité est rarement totale (cophose).

Une surdité sévère correspond à un seuil d’audition compris entre 70 et 90 dB.

On parle de surdité sévère lorsque seule la voix forte près de l’oreille et les bruits forts sont perçus. Le diagnostic apparaît le plus souvent vers l’âge de 9 mois quand le babil n’apparaît pas.

Une surdité moyenne correspond à un seuil d’audition compris entre 40 et 70 dB.

Le dépistage intervient souvent dans les trois premières années de vie de l’enfant.

Une surdité légère correspond à un seuil d’audition compris entre 20 et 40 dB.

Le dépistage est généralement tardif, bien souvent vers l’âge de 6 ans lors d’un bilan médical scolaire au moment de l’entrée au CP.

Pour plus d’information sur ce sujet, voir la question « Les signes d’alerte ».

Il existe des surdités de transmission qui concernent l’oreille moyenne. Celles-ci ne sont jamais des surdités profondes.